Bonne année 2021 au cinéma

En espérant très très fort que les choses évoluent dans le bon sens. Que l’on retrouve notre si chère LIBERTÉ, le bonheur de partager, la quiétude d’une salle de cinéma, de spectacle, la joie d’une visite au musée, la convivialité d’une terrasse de café ou d’un bon restaurant… que l’on retrouve tous ces moments « non essentiels », et pourtant tellement importants dans nos vies de petits terriens éphémères… 

LE FILM ABSENT

L’idée est simple : montrer la première séquence du film qui ne pourra pas être projeté, ou sera projeté plus tard, via Nanouk, et entamer un travail créatif à partir de là.

LE FILM ABSENT : les modalités peuvent être diverses :
• On peut proposer aux élèves d’imaginer la suite du film et de le raconter via divers médias : écriture, vidéo, photographies, roman-photo, réalisation de film, film d’animation…
• On peut aussi proposer aux élèves de se servir de cette séquence comme support pour aller chercher dans leurs références des photographies, peintures, livres etc… qui leur font penser au film.

Ci-joint, la fiche pédagogique « le film absent » des Passeurs d’Images

15 décembre 2020 : les salles de cinéma restent fermées

Les cinémas n’ont pas rouvert leurs portes comme prévu le 15 décembre 2020. Aucune salle n’a donc pour l’instant l’autorisation d’accueillir des séances scolaires.

La reprise de l’activité des salles n’étant pas encore fixée, les dates des prochaines projections dans le cadre du dispositif Collège au Cinéma restent incertaines. Et les informations diffusées ne nous permettent pas de caler de nouvelles dates. Les projections pourront probablement reprendre en janvier 2021, si tout va bien. Si cela est le cas, le dispositif se limitera cette année à deux films par niveau, à savoir :

Entre janvier et mars 2021 : « Chicken Run » pour le niveau 6-5 et « Douze hommes en colère » pour le niveau 4-3.

Entre mars et mai 2021 : « D’ici et d’ailleurs » pour le niveau 6-5 et « Woman at war » pour le niveau 4-3.

LES FORMATIONS et LES SÉANCES COLLÈGE AU CINÉMA REPRENDRONT DèS QUE CELA SERA POSSIBLE.

Diffusion légale d’un film en classe

La projection d’un film entier en classe à partir d’un DVD personnel ne respecte pas les droits à rémunération des auteurs. Seuls les DVD acquis avec les droits de diffusion auprès de l’ADAV permettent des visionnements dans les établissements scolaires (pour plus de détails cliquez ici). L’esprit du dispositif Collège au Cinéma a depuis l’origine du dispositif consisté à favoriser la découverte des films en salle.

Programmation 2020-2021

1er trimestre :
6ème/5ème : CHICKEN RUN Nick Park et Peter Lord (Grande Bretagne 2000 / 1h24)
4ème/3ème : DOUZE HOMMES EN COLÈRE Sydney Lumet (USA 1957 / 1h35)

LES FILMS DU 1er TRIMESTRE N’ONT PAS ÉTÉ DIFFUSÉS POUR CAUSE DE FERMETURE DES SALLES LIÉE A LA PANDÉMIE (COVID 19)

2ème trimestre
6ème/5ème : D’ICI ET D’AILLEURS Bastien Dubois, Jérémie Reichenbach, Sandrine Stoïnov, Robert-Jan Lacombe, Guillaume Delaperrière (2009, 2013, 2007, 2011, 2012)
4ème/3ème : WOMAN AT WAR Bénédicte ERLINGSSON (Island, France, Ukraine 2018 / 1h41)

LES FILMS DU 2e TRIMESTRE N’ONT PAS ÉTÉ DIFFUSÉS POUR CAUSE DE FERMETURE DES SALLES LIÉE A LA PANDÉMIE (COVID 19)

3ème trimestre :
6ème/5ème : LA FLÈCHE BRISÉE Dave Delmer (USA 1950 / 1h33)
4ème/3ème : SWAGGER Olivier Babinet (France 2016 / 1h24)

PRÉSENTATION DU DISPOSITIF

Le dispositif d’éducation à l’image Collège au Cinéma propose aux collégiens de découvrir des œuvres du patrimoine mondial du cinéma lors de projections spécialement organisées à leur intention. Reposant sur un travail pédagogique de préparation et d’accompagnement conduit par les enseignants, il permet aux élèves d’acquérir les bases d’une première culture cinématographique.

L’opération repose sur un partenariat entre le ministère de la culture, le ministère de l’Éducation nationale, les Conseils départementaux, le CNC et l’association Les Passeurs d’images.

En Charente-Maritime, un comité de pilotage départemental réunit les représentants de la Direction des services départementaux de l’éducation nationale, du Département de la Charente-Maritime, de la DRAC, du réseau des formateurs spécialisés « cinéma », des établissements scolaires (enseignants, chefs d’établissement) et des exploitants de salles. Ce comité définit les orientations générales du dispositif, assure le suivi technique et pédagogique de l’opération, organise les journées de formation destinées aux enseignants et effectue le choix des films annuellement proposés aux élèves.

La participation au dispositif Collège au Cinéma repose sur le volontariat des équipes éducatives des établissements souhaitant y faire participer certaines ou l’ensemble de leurs classes.

Tous les ans entre 40 et 50 collèges s’engagent sur ce dispositif en Charente-Maritime.

FINANCEMENT : UN ENGAGEMENT FORT DU CD17

Le Département de la Charente-Maritime soutient le dispositif en assurant notamment la prise en charge du transport des élèves jusqu’à la salle de cinéma (si celle-ci est située dans une commune différente de celle du collège), ainsi que le financement de 60% du prix des places. Coût réduit de 2,50 euros par élève.

DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES : LIVRET ENSEIGNANT, FICHE ÉLÈVE, AFFICHE

Le Centre national de la cinématographie (CNC) finance l’édition des copies de films et le tirage des documents pédagogiques : un livret d’accompagnement par enseignant, une affiche de film par classe (selon les films) et une fiche synthétique par élève.

Dans le but de faciliter la distribution de ces documents, la DSDEN17 les achemine désormais au plus près des établissements. Les documents pédagogiques arrivent triés par collège et par niveau. Sept lieux répartis sur l’ensemble du territoire de la Charente-Maritime servent de relais :

  • le collège Léopold Dussaigne de Jonzac
  • la médiathèque de Saint Jean d’Angély
  • le collège Jean Hay de Marennes
  • le collège René Caillé de Saintes
  • le collège La Fayette de Rochefort
  • le collège Henri Dunant de Royan
  • la DSDEN de La Rochelle

LES RÈGLES DU JEU, CÔTE ÉQUIPES PÉDAGOGIQUES

Les équipes pédagogiques candidates au dispositif s’engagent à :

  • assister à l’ensemble des 3 séances proposées, avec la même classe, au rythme d’une projection par trimestre.
  • inscrire l’ensemble des activités relatives au dispositif dans le temps scolaire.
  • proposer aux élèves des exploitations pédagogiques des films visionnés en amont et/ou en aval de la projection. La forme des activités proposées est laissée à l’appréciation des enseignants. Les entrées pluridisciplinaires sont encouragées.
  • assister aux deux journées de formation/pré-visionnement (au moins un professeur par établissement). L’inscription à ces journées de formation/pré-visionnement s’effectuent auprès de Christelle Braconnier au Rectorat : christelle.braconnier@ac-poitiers.fr . Cette inscription permettra d’obtenir un ordre de mission. L’inscription doit s’effectuer dès la rentrée.
    ->Chaque niveau, 6ème 5ème et 4ème 3ème, bénéficie d’une journée complète de formation. Cette journée permet aux enseignants de découvrir en salle, et en amont des visionnements avec les élèves, 2 films sur 3 de la programmation annuelle. Matinée : visionnement de 2 films en salle. Après-midi : formation artistique et culturelle menée par un professionnel du monde du cinéma sur 1 des 2 films.
  • s’inscrire aux trois 1/2 de formation, élément essentiel du dispositif. La campagne de recueil des FIL (formation d’initiative locale) dans laquelle doivent figurer les inscriptions pour les stages Collège au Cinéma débute généralement en mai et se clôture en juin.
    -> Ces formations ont pour objectifs de préparer à former le goût et à susciter la curiosité de l’élève spectateur par la découverte d’œuvres cinématographiques en salle, dans leur format d’origine, notamment en VO. Il s’agit de participer au développement d’une pratique culturelle de qualité favorisant le développement de liens réguliers entre le jeune et la salle de cinéma. Cette formation apporte des éléments nouveaux aux enseignants leur permettant de développer des compétences pour la mise en place du PEAC de l’élève.
  • fournir un bilan pédagogique du projet en fin d’année.

INSCRIPTIONS

Les inscriptions se font désormais en ligne à la rentrée scolaire (fin août à la mi-septembre) via un formulaire.