Perspectives de reprise pour les élèves de la classe de CE2/CM1

Madame, Monsieur,

Voici les tout derniers éléments d’information qui ont été transmis ce matin aux familles des élèves de la classe de CE2/CM1 concernées par le cas de COVID-19 :

Les familles des élèves « contact à risque » ne seront finalement pas contactées par la CPAM. Cette dernière n’assure plus ce suivi, elle applique d’ores et déjà une décision qui aurait dû être connue seulement dans quelques jours ;
– Les familles des élèves de la classe de CE2/CM1 peuvent faire tester leur enfant dès aujourd’hui (7 jours après le dernier contact avec l’enfant testé positif) ;
si le résultat au test est négatif, l’enfant pourra revenir à l’école dès lundi dans la classe de Mme DELAVEAU ;
– si le résultat n’est pas connu avant lundi, l’enfant pourra revenir à l’école dès que le résultat négatif au test aura été connu ;
– si la famille ne veut pas faire tester son enfant, ce dernier ne pourra pas revenir à l’école avant le vendredi 25 septembre, c’est à dire 14 jours après le dernier contact avec l’élève testé positif ;
– Les familles de la classe de CE2/CM1 peuvent me tenir informé tout au long du week-end du résultat du test ;
– certains ont été étonnés de voir Mme DELAVEAU à l’école. Sa présence était tout à fait normale puisque, étant masquée en permanence, elle n’est pas considérée comme un « contact à risque ».

Cordialement

COVID 19 : Faisons un point sur les conduites à tenir

Madame, Monsieur,
Avec la COVID-19 et, parallèlement, le retour des petites maladies telle que rhinites, otites, gastros, etc…un certain nombre de parents s’interroge sur la conduite à tenir si leur enfant est malade.

Nous sommes bien conscients que tout état fébrile ne doit pas forcément être associé à la covid-19.  Cependant dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons, nous devons prendre des précautions et respecter le protocole en vigueur.

Par conséquent, tout  élève présentant des symptômes évocateurs tels que fièvre au-delà de 38 (deux prises), toux fébrile, survenue brutale d’une infection respiratoire avec fièvre ou sensation fébrile, fatigue inexpliquée, douleurs musculaires inexpliquées, maux de tête inhabituels, diminution ou perte du goût et de l’odorat, diarrhée,  ne peut être accepté en classe et le protocole suspicion doit s’appliquer (voir informations précédentes).

Voici la conduite à tenir, à ce jour. Si votre enfant est absent car malade, vous devez :

1- Prévenir l’école, dès le 1er jour de son absence, pour informer du motif de cette absence , soit par mail  à l’adresse elementaire.jonchery@laposte.net soit en laissant un message sur le répondeur de l’école au 05 46 56 26 18


2- Consulter un médecin pour avoir un avis médical

3- Pour revenir en classe soit votre médecin a donné un avis médical sans prescription de test, soit il a prescrit un test :

– Cas d’un avis médical simple : vous devrez fournir une attestation sur l’honneur écrite soit par mail, soit dans le cahier de liaison, informant qu’un avis médical a été donné et que le médecin n’a pas prescrit de test.

– Si le médecin a prescrit un test : l’élève revient à l’école si son test, réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé est négatif.

Dans le cas d’un test COVID-19 confirmé (positif) de votre enfant :
Vous devez nous prévenir au plus vite par mail, par téléphone (ou les deux) afin que nous puissions prévenir le médecin scolaire et l’Inspectrice pour que le nécessaire soit fait auprès des cas-contacts afin de limiter la propagation du virus.

Afin de compléter cette information, vous trouverez ci-dessous une fiche récapitulative intitulée « que faire si un élève est susceptible d’avoir le COVID-19 « . Ce document en provenance du site Education,gouv est arrivé ce mercredi dans les écoles. 

Merci à tous pour votre compréhension et le respect du protocole.

Cas de COVID 19 avéré à l’école

Madame, Monsieur,


L’information m’a été transmise par la famille vers 16 h 30. un enfant de la classe de CE2/CM1 a été testé positif (il va bien, n’a aucun symptôme de la maladie).

J’ai contacté l’inspectrice de l’Education Nationale, le médecin scolaire, la mairie pour leur donner toutes les informations dont je disposais. Vers 17 h 30, le médecin scolaire m’a rappelé pour m’indiquer qu’au regard des informations transmises, notamment sur l’organisation mise en place à l’école (temps scolaire, cantine), la seule classe de CE2/CM1 serait fermée.

Ces élèves de la classe de CE2/CM1 ne doivent plus venir à l’école et être confinés pour une durée d’au moins 7 jours. Pendant cette période, l’enseignement à distance sera assuré par l’enseignante de la classe, Mme DELAVEAU. D’autres informations suivront ultérieurement, celles dont je suis sûr. Il est inutile de créer une quelconque psychose.

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous un courrier d’information de Madame l’Inspectrice de l’Education Nationale et du Médecin Conseil de la DSDEN 17 adressé à toutes les familles de l’école.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes plus sincères salutations.

Le directeur

D. HEBERT

COVID : Quels sont les symptômes qui doivent vous amener à avoir un avis médical ?

Si votre enfant présente l’un de ces symptômes, merci de vous orienter vers un médecin pour avoir son avis sur l’opportunité de procéder à un test de dépistage, puis d’ informer l’école :

  • fièvre au-delà de 38°C (deux prises) ;
  • toux fébrile ;
  • survenue brutale d’une infection respiratoire avec fièvre ou sensation fébrile ;
  • fatigue inexpliquée ;
  • douleurs musculaires inexpliquées ;
  • maux de tête inhabituels ;
  • diminution ou perte du goût et de l’odorat ;
  • diarrhée

INFO COVID !

Madame, Monsieur,

Un élève d’école primaire résidant dans une commune très proche de Châtelaillon ayant été testé positif au COVID 19 le week-end dernier, l’application des mesures protocolaires a entraîné la fermeture de 3 classes dans son école, avec toutes les conséquences que vous pouvez aisément imaginer pour les avoir vécues au printemps dernier, notamment en terme d’organisation pour la garde des enfants et la reprise de l’enseignement à distance.

A Châtelaillon, pas plus qu’ailleurs, nous ne sommes à l’abri d’une telle situation.

Au-delà des principes de précaution qui s’imposent à tous dans le cadre privé et que vous connaissez parfaitement, je voudrais rappeler deux points inscrits dans le protocole sanitaire qui vous a été communiqué avant la rentrée, et que vous trouverez un peu plus bas sur ce blog :

  • l’obligation pour les familles de vérifier tous les matins la température de leur enfant. Si ce dernier a de la fièvre (à partir de 38°C), il est impératif de ne pas l’envoyer en classe (bien sûr), de prévenir l’école en laissant un message sur le répondeur (il n’y a pas de secrétaire pour répondre) ou en envoyant un courriel et de consulter immédiatement un médecin pour procéder à un test. Le retour à l’école sera naturellement subordonné à un résultat négatif.
  • d’éviter tout rassemblement à l’entrée de l’école. Pour cela, merci de bien respecter les heures d’entrée et de sortie (il est absolument inutile d’arriver en avance, être à l’heure suffit). Par ailleurs, le port du masque dès que vous vous approchez de l’école est plus que vivement recommandé.

C’est le respect du protocole sanitaire qui rend possible la réouverture des écoles.

Nous espérons tous ne pas revivre l’expérience de l’enseignement à distance, parents, enseignants et surtout enfants…

Je vous remercie de votre attention.

La rentrée des classes du 1er septembre

Madame, Monsieur,

Vous trouverez, en cliquant sur ce lien, une information du ministère à votre intention :

Le nouveau protocole sanitaire de rentrée nous sera envoyé normalement demain. Il sera porté à votre connaissance.

D’ores et déjà, nous pouvons dire que la rentrée sera sans doute moins compliquée à organiser que la fin de l’année dernière, même si la situation ne sera pas « normale » par rapport à ce que nous connaissions d’ordinaire.

Les réunions traditionnelles de rentrée enseignants-parents devraient ainsi être affectées dans des proportions encore mal définies.

D’une manière générale, tout adulte entrant dans l’établissement devra obligatoirement porter un masque. Les regroupements devant l’école seront toujours à proscrire.

Pour les élèves, dans l’école et dans la classe, les choses seront plus simples même si le lavage des mains sera toujours d’actualité en début de matinée, ou avant de passer à la cantine.

Des informations plus précises vous seront bien sûr transmises avant mardi prochain, avec le nouveau protocole sanitaire.

Cordialement

Le directeur

D. HEBERT

Lundi 22 juin : Reprise des cours en classe entière, matin et après-midi

Madame, Monsieur,

A compter du lundi 22 juin et jusqu’au vendredi 3 juillet, la présence à l’école redeviendra obligatoire pour tous les élèves. Dès lors, l’enseignement à distance cessera.

Les entrées et sorties de classe des élèves seront décalées, protocole sanitaire oblige. Les horaires seront valables du lundi au vendredi (le mercredi : matin uniquement) :

Classes de CP (Mme LEFEVRE), CE1 (Mme LEPRÊTRE), CE1/CE2 (Mmes BOULIERE et PELLETIER) :

  • entrée des élèves de 8 h 30 à 8 h 40
  • classe de 8 h 40 à 12 h
  • entrée des élèves externes de 13 h 40 à 13 h 50
  • classe de 13 h 50 à 15 h 40 (sauf mercredi après-midi)

Classes de CE2/CM1 (Mme DELAVEAU), CM1 (Mme LACROIX), CM2 (M. HEBERT et Mme ROSÉ) :

  • accueil des élèves de 8 h 40 à 8 h 50
  • classe de 8 h 50 à 12 h 10
  • entrée des élèves externes de 13 h 50 à 14 h
  • classe de 14 h à 15 h 50 (sauf mercredi après-midi)

Le tout nouveau protocole sanitaire publié hier soir remplace celui diffusé hier matin. Il sera appliqué à compter de ce lundi 22 juin :

Deux services de restauration sont prévus :

  • Les élèves des classes de CP ; CE1 ; CE1/CE2 déjeuneront au premier service.
  • Ceux des classes de CE2/CM1, CM1 et CM2 mangeront au 2ème service.
  • Entre les deux services, les tables seront désinfectées, conformément au protocole sanitaire.
  • Dans la salle de restauration scolaire, les élèves seront par 3 (distances requises respectées) ; le principe de non mélange des groupes-classes sera appliqué. Ainsi, tous les élèves pourront déjeuner dans la salle, d’un repas normal.

Enfin, sachez qu’un exercice d’incendie est programmé lundi matin, en collaboration avec les services techniques de la ville.

Restant à votre écoute pour tout renseignement complémentaire, je vous prie d’agréer l’expression de mes sincères salutations.

le directeur

D. HEBERT

Phase 3 de reprise (du 22/06 au 03/07) -premiers éléments de réponse-

Madame, Monsieur,

  • Une réunion de la commission « Enfance, Jeunesse, Education » s’est déroulée hier soir avec les directeurs des écoles, les élus et les représentants de parents d’élèves.
  • Le nouveau protocole sanitaire national vient de nous être transmis ce matin (*).
  • Une visioconférence avec notre inspectrice à 13 h a également permis d’aborder le sujet des conditions de reprise de cette phase 3.

Contrairement au premier protocole sanitaire nationale qui comptait 63 pages, celui-ci est ramené à 7 pages. Il est lisible et peut donc vous être transmis tel quel :

Comme vous pouvez le constater, des contraintes demeurent, même si certaines d’entre elles sont assouplies comme la règle de distanciation entre les élèves qui doit être d’1 m lorsque les enfants sont « côte à côte » ou « face à face » dans la classe.

Durant ces deux jours, nous avons essayé d’imaginer des configurations permettant de répondre à l’exigence présidentielle d’accueil de tous les élèves et, en même temps, aux contraintes annoncées par le ministre sur les règles de distanciation dans la classe. Même si le principe d’une scolarisation à temps plein restait flou, nous avons choisi de l’inclure dans nos réflexions puisque nous avons bien saisi que dans l’esprit des parents d’élèves, cette évolution allait de soi au regard des déclarations du Président dimanche soir.

Pour aller à l’essentiel de ce qui vous intéresse, nous sommes en capacité d’accueillir tous les élèves à temps complet et de répondre dans le même temps aux contraintes du nouveau protocole dans les classes en respectant ces nouvelles règles de distanciation.

L’école, les enseignants, pourraient donc accueillir tous les élèves à temps complet (matin et après-midi) à partir du lundi 22 juin. Les horaires seraient sensiblement les mêmes qu’en temps ordinaire, même si nous serions obligés de continuer à organiser des entrées et sorties légèrement décalées, pour les élèves de cycle 2 et de cycle 3.
L’utilisation optimale de l’espace de la classe ralentit logiquement les déplacements. Un exercice d’incendie aurait lieu en début de semaine pour vérifier que le temps d’évacuation des élèves n’est pas allongé de manière importante. L’inspectrice de l’éducation nationale a donné son aval à ce sujet en estimant que la sécurité n’était pas compromise.

La scolarisation à partir du 22 juin deviendra obligatoire. L’enseignement à distance ne sera plus organisée.

Il reste à avoir l’avis de M. le maire sur l’organisation de la restauration scolaire pour laquelle les contraintes de distanciation physique sont les mêmes. Si deux services étaient organisés, la capacité d’accueil des élèves à la cantine serait de toute manière limitée à 2 x 44 élèves, ce qui pourrait se révéler insuffisant. Il appartient à la mairie de dire ce qu’il est possible de faire à ce sujet. La fourniture d’un pique-nique pour quelques élèves, par roulement, a été évoquée hier en commission mais nous n’avons pas encore de réponse sur le sujet.

Voilà ce qui peut être dit à ce moment de la journée. Nous reviendrons vers vous dès que nous en saurons davantage, notamment sur l’organisation de la restauration scolaire.

Cordialement

(*) Selon le ministre de l’Education Nationale (France info de la mi-journée), ce protocole est provisoire et pourrait être modifié dans les prochaines heures. Mais rassurez-vous, il reste 5 jours d’ici à lundi.

Le directeur

D. HEBERT

Justificatif à remettre à votre employeur

De nombreux parents m’ont demandé une attestation pour justifier de la garde de leur enfant les jours où ils ne sont pas à l’école.

Ne pouvant en délivrer sous cette appellation, j’ai fait des notes d’information qui vous permettront de justifier le cas échéant votre présence à la maison. Chacune d’elle, signée, tient sur une page et comporte le planning d’organisation ainsi que la liste par groupe des élèves de la classe concernée.

Le directeur

D. HEBERT

Accueil des « élèves prioritaires » lors de la phase 2

Les élèves dits « prioritaires » sont les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Lors de la phase 1, une enseignante prenait en charge spécifiquement ce petit groupe dans une salle dédiée. Lors de la phase 2, les moyens humains supplémentaires dont nous disposions seront réquisitionnés pour d’autres tâches. En accord avec l’Inspectrice de l’Education Nationale, il a été convenu de modifier les modalités d’accueil des « élèves prioritaires », les règles liées au non-brassage des groupes ayant été, un peu, assouplies (cette organisation n’était pas possible lors de la phase 1).

A compter du mardi 2 juin, les élèves prioritaires seront toujours accueillis tous les jours à l’école. Les jours de demi-semaine où ils sont concernés par la scolarisation, ils seront en classe avec leur enseignant et pourront naturellement bénéficier des activités mises en place par la mairie et encadrées par des animateurs. Les autres jours de la demi-semaine, 2 options seront possibles :

1ère option (principale) : ils seront encore pris en charge par leur enseignant dans l’autre groupe si celui-ci n’atteint pas déjà le nombre de 13 élèves.

2ème option (si la première est impossible) : ils seront pris en charge par l’enseignant d’un autre groupe-classe, en priorité de même niveau.

1er exemple : Mon enfant est dans le groupe B en classe de CP. Il pourra être scolarisé tous les matins dans sa classe, avec son enseignante habituelle. La première semaine, il sera avec le groupe A de sa classe les mardi et mercredi. Les jeudi et vendredi, il ira avec le groupe B de sa classe. Il pourra participer aux activités mises en place par la mairie l’après-midi.

2ème exemple : Mon enfant est dans le groupe A de la classe de CM1. Il ne peut pas être accueilli toute la semaine dans sa classe car le groupe B compte déjà 13 élèves. La première semaine, il sera dans son groupe A les mardi et mercredi avec son enseignante habituelle. Les jeudi et vendredi, il sera accueilli dans le groupe B de la classe de CE2/CM1 qui comporte 8 élèves. Il pourra participer aux activités mises en place par la mairie l’après-midi.

L’accueil des élèves prioritaires est toujours soumis à la transmission par les parents d’une attestation profesionnelle de l’employeur, lors de la première demande qui doit intervenir dans l’idéal au moins 3-4 jours avant la prise en charge.

Bien cordialement

Le directeur

D. HEBERT