Accueil des « élèves prioritaires » lors de la phase 2

Les élèves dits « prioritaires » sont les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Lors de la phase 1, une enseignante prenait en charge spécifiquement ce petit groupe dans une salle dédiée. Lors de la phase 2, les moyens humains supplémentaires dont nous disposions seront réquisitionnés pour d’autres tâches. En accord avec l’Inspectrice de l’Education Nationale, il a été convenu de modifier les modalités d’accueil des « élèves prioritaires », les règles liées au non-brassage des groupes ayant été, un peu, assouplies (cette organisation n’était pas possible lors de la phase 1).

A compter du mardi 2 juin, les élèves prioritaires seront toujours accueillis tous les jours à l’école. Les jours de demi-semaine où ils sont concernés par la scolarisation, ils seront en classe avec leur enseignant et pourront naturellement bénéficier des activités mises en place par la mairie et encadrées par des animateurs. Les autres jours de la demi-semaine, 2 options seront possibles :

1ère option (principale) : ils seront encore pris en charge par leur enseignant dans l’autre groupe si celui-ci n’atteint pas déjà le nombre de 13 élèves.

2ème option (si la première est impossible) : ils seront pris en charge par l’enseignant d’un autre groupe-classe, en priorité de même niveau.

1er exemple : Mon enfant est dans le groupe B en classe de CP. Il pourra être scolarisé tous les matins dans sa classe, avec son enseignante habituelle. La première semaine, il sera avec le groupe A de sa classe les mardi et mercredi. Les jeudi et vendredi, il ira avec le groupe B de sa classe. Il pourra participer aux activités mises en place par la mairie l’après-midi.

2ème exemple : Mon enfant est dans le groupe A de la classe de CM1. Il ne peut pas être accueilli toute la semaine dans sa classe car le groupe B compte déjà 13 élèves. La première semaine, il sera dans son groupe A les mardi et mercredi avec son enseignante habituelle. Les jeudi et vendredi, il sera accueilli dans le groupe B de la classe de CE2/CM1 qui comporte 8 élèves. Il pourra participer aux activités mises en place par la mairie l’après-midi.

L’accueil des élèves prioritaires est toujours soumis à la transmission par les parents d’une attestation profesionnelle de l’employeur, lors de la première demande qui doit intervenir dans l’idéal au moins 3-4 jours avant la prise en charge.

Bien cordialement

Le directeur

D. HEBERT

Organisation de la 2ème phase de reprise -du 2 juin au 3 juillet-

Madame, Monsieur,

1°) 118 élèves reprendront le chemin de l’école à compter du mardi 2 juin. Parmi eux, 70 déjeuneront à la cantine, en alternance, par demi semaine.

2°) L’après-midi (14 h – 15 h 30), des activités organisées par la mairie sont prévues. Ces activités seront gratuites, non obligatoires et réservées aux élèves scolarisés le matin. Leur contenu sera précisé vendredi 29 mai lors du conseil d’école extraordinaire. Afin de voir précisément quels sont les besoins en animateurs, merci de répondre à cette courte enquête ouverte du mardi 26 au jeudi 28 mai : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScLY-HLSUl9xxqnC6LRQuSvh06Tr7DR4MCEK0JNu3QyailxOw/viewform?usp=pp_url

3°) Le planning de la période est téléchargeable, ainsi que la répartition des élèves. Pour répartir les élèves dans les groupes A et B, il a été tenu compte des fratries (élémentaire et maternelle), de la nécessité d’équilibrer le nombre d’élèves mangeant à la cantine, mais si vous remarquez une erreur ou un oubli, merci de nous le signaler au plus vite :

4°) Le protocole sanitaire spécifique à l’école a été mis à jour. Vous y trouverez notamment des informations complémentaires concernant l’organisation du temps scolaire :

Je suis à votre écoute, comme l’enseignant de votre enfant, pour vous apporter tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement

Le directeur

D. HEBERT

Premiers résultats de l’enquête « 2ème phase de reprise » et perspectives

Madame, Monsieur,

Il reste encore les réponses de quelques familles à connaître, mais d’ores et déjà nous pouvons vous informer des premiers résultats de l’enquête à laquelle vous avez répondu pour la 2ème phase de reprise du 2 juin :


Environ 80 % des enfants reprendront le chemin de l’école (contre 35 % le 12 mai). Cela signifie que nous devrons fonctionner dans toutes les classes avec 2 groupes.


Concernant le choix de l’alternance, c’est la proposition 1 qui arrive largement en tête (70 %). Nous fonctionnerons donc sur des demi-semaines, dans les conditions qui avaient été indiquées et qui vous seront rappelées.


– Pour l’heure, 69 élèves déjeuneront à la cantine.

Nous sommes en train de poursuivre la répartition des élèves entre les groupes A et B. Cela prend du temps car nous voulons tenir compte de deux contraintes :

les nombreuses fratries : 30 élèves qui reviendront à l’école ont un frère ou une sœur en élémentaire. 25 ont un frère ou une sœur en maternelle. Pour que cela soit gérable pour les parents, nous avons bien conscience qu’il est important de placer les frères et sœurs d’une même famille dans le même groupe pour qu’ils aient classe les mêmes jours. Avec l’alternance école / travail à la maison, la situation n’est déjà pas simple  et nous ne désirons pas la compliquer davantage. Il reste que l’exercice est délicat et demande de la concertation. Nous nous verrons avec Mme SARRAZINS demain pour essayer de « démêler les nœuds », même si les échanges ont déjà commencé et se poursuivent tout au long du week-end.


– L’accroissement du temps de classe du matin (3 h 40 au lieu de 3 h 20 à compter du 2 juin) implique une sortie tardive (12 h 20 ou 12 h 30). Dès lors, le maintien d’un seul service de cantine est impératif. Le nombre de places étant limité dans la salle de restauration scolaire, il nous faut répartir équitablement les demi-pensionnaires et les externes dans les groupes A et B.

Par conséquent, nous nous laissons jusqu’à mardi soir, mercredi midi au plus tard pour finaliser les répartitions entre les groupes A et B et les porter à votre connaissance. Une réunion technique pour préparer cette deuxième phase avec la mairie de Châtelaillon se tiendra demain soir.

Cordialement

Le directeur,

D. HEBERT

2ème phase du plan de reprise -du 2 juin au 3 juillet- INFORMATIONS ET SONDAGE

La première phase de reprise progressive (du 12 au 29 mai) se déroule bien. L’alternance 1 jour d’école / 1 jour de travail à distance permet une « rescolarisation » par petits groupes dans de bonnes conditions, afin de rassurer les familles et les élèves. Le plan de circulation qui empêche les enfants de se croiser fonctionne. Un seul groupe est présent dans son couloir actuellement, ce qui permet une appropriation progressive du protocole sanitaire dont toutes les règles doivent devenir des habitudes pour les élèves présents, leurs parents, les enseignants.

Il nous a fallu depuis un moment penser à la deuxième phase afin d’avoir le temps de sonder les familles et de finaliser une organisation qui répondra au double objectif de montée en puissance des possibilités d’accueil des élèves tout en continuant à assurer les règles du protocole sanitaire. En effet, les discussions que nous avons avec les familles montrent que nous devrions avoir davantage de demandes de retour à l’école à compter du lundi 2 juin. Pour autant, les effectifs devraient toujours être limités à 12 dans les classes car il y a peu de chances pour que la règle essentielle de distanciation physique d’1 m ne soit plus d’actualité à cette date. Notre modèle est bâti sur cette hypothèse à très forte probabilité.

Projet de plan de reprise à partir du lundi 2 juin :

Les grands principes suivants ont été définis, présentés à l’inspectrice de l’Education Nationale et acceptés aujourd’hui par elle. Ils seront affinés par la suite. La mairie de Châtelaillon est d’accord avec le plan proposé dans lequel elle a un rôle important à jouer :

  • Temps de classe : tous les matins, du lundi au vendredi (5 matinées par semaine), accueil simultané de 6 groupes de 12 élèves au maximum (72 élèves potentiellement, forte hausse par rapport à la situation actuelle). L’expérience acquise qui rassure, un accueil continu sur la semaine doivent permettre de répondre aux demandes des familles tout en restant dans le cadre strict du protocole grâce au plan de circulation et aux horaires décalés qui ne permettront pas aux groupes de se croiser. Le mercredi matin sera à nouveau un temps d’école.
  • Prise en charge des élèves par la mairie l’après-midi (animateurs, intervenants) -ceux ayant été scolarisés le matin- Centre de loisirs le mercredi après-midi.
  • Accueil le matin de 8 h 30 à 8 h 40 pour les 3 groupes-classes de cycle 2 et de 8 h 40 à 8 h 50 pour les 3 autres groupes-classes.
  • Sortie à 12 h 20 pour les 3 premiers groupes et à 12 h 30 pour les 3 groupes suivants (récréations alternées en milieu de matinée, 36 élèves dans la cour en même temps au maximum). La restauration scolaire sera toujours assurée.

Hypothèses et remarques :

  • Au regard de la proportion d’élèves mangeant actuellement à la cantine, il est probable qu’un seul service de restauration sera suffisant, ce qui permettra d’allonger le temps d’école du matin à 3 h 40 au lieu de 3 h 20. Les parents qui le peuvent sont néanmoins encouragés à faire manger leur enfant à la maison (pas de classe l’après-midi).
  • Le temps de l’après-midi sera un temps d’activités encadrées pour les élèves ayant eu école le matin, un temps de travail éventuel à la maison pour ceux n’ayant pas repris le chemin de l’école, un temps de préparation de l’enseignement à distance et de suivi des élèves pour les enseignants (le choix de retour à l’école continuant à être celui des parents et la limitation des effectifs dans les salles de classe rendant nécessaire la poursuite de cet enseignement à distance).
  • Si dans une classe, on ne dépasse pas 12 élèves dont les parents ont émis le souhait de « rescolariser » leur enfant, ils seront présents tous les matins à l’école. Mais la probabilité selon laquelle il faudra « rescolariser » plus de 12 élèves par classe est haute, ce qui obligera dans ce cas à fonctionner en demi-groupes. Il y a donc 2 hypothèses qui peuvent concerner chacune des 6 classes.
  • Dans le cas probable où plus de 12 élèves par classe réintégreraient l’école et où 2 groupes par classe seraient donc constitués, l’alternance présence à l’école / enseignement à distance se fera entre les deux groupes selon des modalités non encore arrêtées.
  • Un sondage en ligne est ouvert pour que vous fassiez connaître vos intentions pour la période qui s’ouvrira à compter du 2 juin. Il vous sera également demandé votre préférence concernant l’alternance travail à l’école / travail à la maison. Attention ! Réponse avant le jeudi 21 mai.
  • Pour accédez à l’enquête, cliquez sur sondage en ligne.

le directeur

D. HEBERT

Reprise progressive -point de situation-

Madame, Monsieur,

Depuis une semaine, 55 élèves ont repris le chemin de l’école en alternant un jour de présence et un jour de travail à la maison. D’autres les rejoindront à partir de cette semaine ou de la semaine prochaine. Nous ne savons pas encore quelle sera la situation à la fin de cette première phase et surtout quelles seront les consignes qui seront données pour préparer au mieux la phase suivante, celle qui pourrait commencer le 2 juin et qui suscite l’intérêt de beaucoup d’entre vous. « Pourrait commencer » car les nouveaux foyers de contamination qui sont apparus depuis une semaine dans plusieurs endroits de France et notamment dans des établissements scolaire doivent nous inciter à redoubler de vigilance. Nous sommes tous concernés en effet par le respect du protocole sanitaire spécifique à l’école qui a dû être lu par chacun d’entre nous. Si nous voulons que la « rescolarisation » des élèves monte en puissance à compter du 2 juin, ce que tout le monde appelle de ses vœux, il est impératif que nous le respections à la lettre. Permettez-moi de rappeler ici quelques points qui ne sont pas des recommandations mais des obligations dès lors qu’on a fait le choix du retour à l’école de son enfant :

  • La prise de température systématique de l’enfant doit être effectuée par les parents avant le départ pour l’école. Il y a fièvre à partir du moment où les 37,8°C sont atteints et l’enfant doit rester chez lui, l’école doit être prévenue. Les sondages effectués à main levée dans quelques classes la semaine dernière montrent que la température d’au moins la moitié des élèves n’a pas été contrôlée le mardi, et autant le vendredi.
  • La rentrée échelonnée du matin doit être respectée. Les élèves doivent arriver à l’heure, dans ces créneaux de 10 min, ni avant, ni après. Or, des enfants attendaient parfois avant 8 h 30 cette semaine alors que leur heure d’entrée était prévue entre 8 h 40 et 8 h 50. Cela a créé quelques regroupements qui ne peuvent pas avoir lieu autour de l’école.
  • Je vous recommande de bien relire le protocole sanitaire, téléchargeable sur ce blog (voir plus bas, l’article dédié). Si des règles strictes sont posées, ce n’est pas pour embêter quiconque. Le respect de ces règles par chacun doit permettre de poursuivre le déconfinement et la reprise de l’école, pour que de plus en plus d’élèves soient physiquement présents, au lieu de revenir en arrière si plusieurs tests positifs au COVID 19 étaient signalés dans notre communauté scolaire.

Je vous en remercie et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations distinguées.

Le directeur

D. HEBERT

Nos aïeux durant la seconde Guerre mondiale

Pour le 75ème anniversaire de l’Armistice, les élèves de CM2 ont effectué des recherches dans leurs familles et écrit un texte présentant l’un de leurs aïeux qui a vécu cette période.

Ces textes avaient vocation à être lus lors de la cérémonie du 8 mai qui a été annulée en raison de la crise sanitaire que nous traversons. Ils sont publiés sur le blog pour rendre hommage à ces hommes et femmes aujourd’hui presque tous disparus et pour valoriser le travail de ces élèves, fait dans cette période délicate de confinement.

Merci à eux !

Nous espérons qu’ils pourront être lus lors de la cérémonie du 11 novembre et exposés, le cas échéant.


Protocole sanitaire spécifique à l’école élémentaire Pierre JONCHERY

Une phase inédite va s’ouvrir, du 12 au 29 mai, avec la reprise progressive de groupes de 12 élèves dans les conditions qui vous ont été données.

Ces aspects particuliers ont été évoqués avec M. le Maire le jeudi 30 avril, puis le mardi 5 mai, et avec Mme l’Inspectrice de l’Education Nationale à plusieurs reprises.

Pour vous éclairer sur les conditions sanitaires d’accueil à l’école élémentaire Pierre JONCHERY, le protocole qui servira de référence durant cette période est consultable en ligne. Mis à jour aussi souvent que nécessaire, il est conforme en tous points au protocole national.

Conditions de la reprise de l’école -Foire aux questions-

Les conditions de la reprise peuvent faire apparaitre des questionnements légitimes de la part des familles. Cet article permet de faire connaitre à tous les réponses (en italique) à ces questions (en gras).

Me confirmez vous que les jours sont figés par classe ? Car ayant mes enfants dans deux classes différentes (cp et ce1) avec des jours d’école différents, si c’ est figé, je vais avoir besoin d une attestation pour mon employeur qui indique que durant cette période de reprise provisoire l’école n est pas en mesure d’ accueillir sur les mêmes jours mes enfants. En effet, le protocole sanitaire spécifique à l’école qui s’appuie sur les recommandations du protocole national prévoit que, dans cette phase de reprise progressive, un seul groupe-classe sera présent par couloir. Cela exclut donc la posibilité pour les élèves de Mme LEFEVRE et LEPRÊTRE d’être présents les mêmes jours. Vous aurez ce soir le protocole, je pense qu’il suffira auprès de votre employeur. Par contre, je ne peux fournir d’attestation (note de l’inspection du 05/05/2020).

Pouvez vous me dire si je mets ma fille en classe, le mardi et vendredi, aura-t-elle du travail à distance les autres jours ? Bien sûr, les jours qui ne sont pas des jours de travail à l’école sont des jours de travail à la maison, même pour ces élèves.

Pourquoi ne pas mettre les 2 jours de classe consécutifs ? Ce sont des choix pédagogiques. Dans ce contexte, l’alternance (école / maison) un jour sur deux est préférable pour un meilleur suivi des élèves, pour voir les difficultés de la veille.

Les 12 élèves de chaque classe, seront toujours les 12 même élèves les 2 jours de la semaine où il y aura 1 groupe de 12 le lundi par exemple et 1 groupe de 12 le jeudi ? Ce sera toujours le même groupe d’élèves. Il pourra éventuellement y avoir quelques aménagements à la marge si les demandes sont supérieures à 12 élèves dans une classe (par exemple, un jour / un jour pour quelques élèves) mais cela se fera après concertation avec les familles. Sinon, le principe de base, c’est 2 jours de classe par semaine pour les élèves concernés.

Pouvez vous nous préciser si la demande de rescolarisation vaut pour une semaine complète de présence des élèves à l’école (avec enseignement les jours prévus et garde périscolaire les deux autres jours) ou si l’engagement à une présence à l’école ne vaut que pour les jours où il y a classe ?
L’engagement ne vaut que pour les deux jours de classe par semaine.

S’il y a plus de 12 « volontaires » par classe, que se passe-t-il ? Comment sont sélectionnés les enfants? La limite de 12 élèves par classe correspond à l’effectif maximal que nous pouvons accueillir pour satisfaire aux exigences sanitaires. Nos classes n’ont en effet pas une grande superficie. Si plus de 12 élèves sont proposés par leurs parents dans une classe, nous nous rapprocherons de certains d’entre eux pour trouver une solution commune (une alternance plus grande pour quelques élèves sera peut-être envisagée). Dans le cas où beaucoup trop d’élèves seraient concernés, les choix seraient pédagogiques. Ils se porteraient prioritairement sur les élèves plus fragiles scolairement. C’est le conseil des maîtres qui prendra la décision.

Pourquoi n’y a t-il aucun cours le mercredi matin ? L’Inspectrice de l’Education Nationale nous a indiqué que le mercredi matin serait consacré à l’enseignement à distance pour tous les élèves. Très peu d’écoles sont en effet concernées par la semaine de 4 jours et demi (avec classe le mercredi matin) dans le département.

Que se passera-t-il si le nombre de 12 élèves dans un groupe n’est pas atteint ? 12 élèves est un plafond et non un plancher. Par conséquent, s’il n’y a que 8 élèves par exemple (ou même moins, même 2), ils seront scolarisés. Par contre, il nous faut connaitre ces effectifs en amont car tout le monde a besoin de s’organiser, notamment la mairie pour les services mis en place.


Quels seront les horaires sur les journées d’accueil à l’école? La réponse est dans le protocole sanitaire de l’école, dans les premières pages.


J’imagine qu’il n’y aura pas d’activités périscolaires ni de garderie. Comment vont s’organiser les repas à la cantine? Il n’y a qu’un service de cantine. C’est aussi dans le protocole. La mairie doit vous donner des détails, une enquête a dû vous être envoyée par ses soins. La garderie sera elle aussi assurée.

Dans le cas où nous décidons de continuer l’école à distance pour nos enfants, cette décision est-elle forcément ferme jusqu’au 29 mai ? Oui, dans un cas comme dans l’autre.

Après le 29 mai, les enfants pourront-ils retourner à l’école où la priorité sera aux enfants ayant déjà repris l’école ? Pour l’instant, nous ne faisons aucune spéculation sur l’après 29 mai. Même la période qui devrait commencer le 12 mai peut être remise en cause par le gouvernement. Les seules priorités données en cas de poursuite du retour à l’école le seront pour les élèves fragiles scolairement mais seulement si le nombre dépasse les 12 par classe. L’intérêt serait bien sûr que tous les élèves réintègrent l’école à un moment ou à un autre avant juillet.

Reprise progressive de l’accueil des élèves -nouvelles informations-

Madame, Monsieur,

Suite à de nouvelles informations données aujourd’hui-même par Mme l’Inspectrice de l’Education Nationale, les conditions d’accueil des élèves à partir du 12 mai ont été modifiées par l’équipe pédagogique de l’école. Selon ce choix de l’équipe pédagogique (car nous avons désormais le choix), sont à présent concernés potentiellement par une reprise de la classe tous les niveaux, du CP au CM2, mais avec des modalités particulières.

  • Dans les écoles, après une prérentrée des enseignants le lundi 11 mai, l’accueil de certains élèves sera mis en place à compter du mardi 12 mai.
  • Ce projet de réouverture progressive des établissements scolaires est toujours conditionné à l’évolution de la situation sanitaire et pourra être remis en question par les autorités le jeudi 7 mai.
  • Ce retour sera progressif et concernera, pour la période du 12 au 29 mai (3 semaines), DES élèves des classes de CP, CE1, CE1/CE2, CE2/CM1, CM1 et CM2.
    « DES » signifie que tous les élèves de ces sections ne pourront, peut-être, pas être accueillis, ou acueillis en même temps. Cela dépendra des possibilités d’accueil en conformité avec le protocole sanitaire et la configuration des locaux.
  • A l’école élémentaire JONCHERY, 12 élèves par classe au maximum pourront être accueillis.

Pour limiter la présence d’un trop grand nombre d’élèves dans l’école durant cette phase progressive de reprise, mais aussi pour permettre à chaque enseignant de poursuivre sa mission d’enseignement à distance auprès des élèves dont les parents auront décidé qu’ils ne retourneront pas à l’école, la rescolarisation progressive de ces groupes de 12 élèves se fera comme suit :

  • Les lundis et jeudis seront accueillis les groupes de 12 élèves de Mme LEFEVRE (CP), de Mmes PELLETIER et BOULIERE (CE1/CE2) et de Mme LACROIX (CM1).
  • Les mardis et vendredis seront accueillis les groupes de 12 élèves de Mme LEPRÊTRE (CE1), de Mme DELAVEAU (CE2/CM1), de M. HÉBERT et de Mme ROSÉ (CM2) Ce sont donc bien les enseignants en charge de ces classes qui assureront la reprise auprès de leurs élèves.
  • Une enquête en ligne sera adressée par l’école aux familles des élèves de chaque classe ce vendredi soir pour savoir si elles désirent que leur enfant revienne à l’école durant la période du 12 au 29 mai ou si elles préfèrent qu’il continue à suivre l’enseignement à distance. Les conditions sanitaires d’accueil seront précisées, éclairées par la première version d’un protocole adapté à l’école et conforme au protocole national. Ce protocole propre à l’école tiendra compte également de ce qui a été convenu lors de la réunion avec la mairie ce jeudi soir.
  • 1 questionnaire devra être renseigné pour chaque enfant.
  • Les familles doivent savoir que ce protocole est très contraignant, tant pour elles que pour les enseignants. Il pose les conditions sanitaires de la reprise.
  • Les familles auront 48 h, jusqu’à dimanche soir (24 h 00) pour faire connaitre leur décision. Celle-ci vaudra engagement ferme pour toute la période du 12 au 29 mai.
  • Au regard du nombre d’élèves concernés par la rescolarisation, les familles seront informées en milieu de semaine prochaine de la possibilité ou non d’accueillir leur enfant. Les modalités (groupes éventuels, jours concernés, horaires) de cet accueil leur seront confirmées le cas échéant.
  • les autres élèves continueront à suivre du 4 au 29 mai l’enseignement à distance avec leur enseignant(e).
  • l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire continuera comme depuis le début du confinement et ces élèves seront pris en charge à l’école par d’autres enseignants selon des modalités à organiser plusieurs jours en amont. Les personnels indispensables restent les soignants, les forces de sécurité, les pompiers (même si un seul parent sur les 2 correspond à ce critère) et se rajoutent les enfants des professeurs. Pour cela, une demande avec les justificatifs habituels (attestation de l’employeur) devra m’être adressée par courriel, au plus tard le mardi 5 mai à 12 h pour un accueil dans la semaine du 11 au 15 mai, le mardi 12 mai à 12 h pour un accueil lors de la semaine du 18 au 20 mai, le mardi 19 mai à 12 h 00 pour un accueil lors de la semaine du 25 au 29 mai.
  • Concernant la période qui s’ouvrira à partir du 2 juin, nous n’avons aucune information pour le moment.
  • En parallèle, les familles vont recevoir de la mairie de Châtelaillon un questionnaire distinct pour qu’elles fassent connaître leurs désirs concernant la restauration scolaire ou la garderie.

Je reste à votre disposition pour d’éventuelles demandes d’information complémentaires et, dans l’attente, vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma haute considération.

L’école JONCHERY exprime sa gratitude envers le personnel soignant et toutes les personnes indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Depuis le début de la crise sanitaire, les aide-soignant(e)s, infirmiers(-ères), médecins, pompiers, agents techniques, etc… c’est à dire le personnel de santé, sont mobilisés pour soigner les personnes malades et éviter ainsi que le virus ne se diffuse plus massivement. Ils nous protègent.

D’autres personnes sont indispensables en ces temps difficiles : les routiers, livreurs, les commerçants et leurs employés.

Ces créations artistiques sont un moyen de leur exprimer notre reconnaissance, de leur dire merci.

mis à jour le 30/04