Protocole sanitaire à compter du 2 novembre 2020

Le ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports a publié le protocole sanitaire servant de cadre aux établissements scolaires et aux collectivités territoriales à partir de la rentrée des vacances de la Toussaint. Il renforce les mesures existantes déjà. Vous pouvez en prendre connaissance en le téléchargeant ci-dessous :

Vous trouverez ci-après les points essentiels que vous devez connaître :

Accès des élèves et des accompagnateurs à l’école (inchangé) :

  • Les parents sont invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école, en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille.
  • De même, les élèves ayant été testés positivement au SARSCov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque ne doivent pas se rendre dans l’école ou l’établissement scolaire. Ils en informent le directeur de l’école.
  • L’accès des accompagnateurs aux bâtiments scolaires doit se limiter au strict nécessaire et se faire après nettoyage et désinfection des mains. Les accompagnateurs doivent porter un masque et respecter une distanciation physique d’au moins un mètre.

Règles de distanciation physiques :

  • Dans les écoles élémentaires les collèges, et les lycées, le principe est la distanciation physique d’au moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible, dans les espaces clos (dont la salle de classe), entre l’enseignant et les élèves ainsi qu’entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face… Si la configuration des salles de classe (surface, mobilier, etc.) ne permet absolument pas de respecter la distanciation physique d’au moins un mètre, alors l’espace est organisé de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves.
  • La distanciation physique ne s’applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves d’une même classe ou d’un même groupe, y compris pour les activités sportives.
  • La distanciation physique doit être maintenue, dans tous les cas, entre les élèves de groupes différents (classes, groupes de classes ou niveaux).

L’application des gestes barrières :

  • Rappels : se laver très régulièrement les mains ; tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ; utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ; saluer sans se serrer la main ou s’embasser.
  • Le lavage des mains doit être réalisé, a minima : à l’arrivée dans l’école ; avant et après chaque repas ; avant et après les récréations ; après être allé aux toilettes ; le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile.
  • Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distance physique entre les élèves d’une même classe ou d’un même groupe.
  • Port du masque « grand public » pour les élèves : il est obligatoire dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs. Le masque est fourni par les parents.
  • Ventilation des classes et autres locaux : elle est la plus fréquente possible et dure au moins 15 minutes à chaque fois. Les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés le matin avant l’arrivée des élèves, pendant les intercours, pendant chaque récréation, au moment du déjeuner (en l’absence de personnes) et pendant le nettoyage des locaux. Cette aération doit avoir lieu au minimum toutes les 2 heures.

La limitation du brassage entre les élèves :

  • Elle est requise entre élèves de groupes différents.
  • Le déroulement de la journée et des activités scolaires est organisé pour limiter les croisements entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau).
  • la circulation des élèves dans l’école est limitée, organisée et encadrée.
  • les récréations sont organisées par groupes, en tenant compte des recommandations relatives aux gestes barrières ; en cas de difficulté d’organisation, elles peuvent être remplacées par des temps de pause en classe.
  • la semaine du 2 au 6 novembre doit permettre d’opérer des aménagements complémentaires pour une application effective à partir du lundi 9 novembre. Il sera étudié notamment s’il est opportun de décaler à nouveau l’arrivée et le départ des élèves dans l’établissement (cette mesure apliquée à la fin de l’année scolaire dernière n’avait pas été reconduite à la rentrée car beaucoup trop de familles ne respectaient pas les horaires décalés ce qui favorisait les rassemblements devant l’école).
  • la restauration scolaire peut être organisée dans les lieux habituels. Lorsque le respect de la distance d’un mètre entre élèves est matériellement impossible, il convient de faire déjeuner les élèves d’un même groupe (classe, groupes de classe ou niveau) ensemble et dans la mesure du possible, toujours à la même table. Une distance d’au moins un mètre est respectée entre les groupes.

Nettoyage et désinfection des locaux et du matériel

  • Un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) est réalisé au minimum une fois par jour.
  • Un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels dans les salles, ateliers et autres espaces communs (comme les poignées de portes) est réalisé plusieurs fois par jour.
  • Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées après chaque service.
  • L’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé si un nettoyage quotidien est assuré (ou après une période sans utilisation d’environ 12 heures).
  • La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise à l’intérieur des locaux lorsqu’une désinfection au minimum quotidienne est assurée (ou que les objets sont isolés 24 h avant réutilisation).

Conditions particulières de la rentrée du lundi 2 novembre (article mis à jour le 30/10)

Madame, Monsieur,

Notre pays, nos écoles, doivent faire face à deux situations d’urgence :

  • la menace terroriste avec l’assassinat du professeur d’Histoire-Géographie Samuel PATY le vendredi 16 octobre et ce matin les attentats commis à Nice et Avignon ;
  • la reprise de la pandémie de COVID 19.

Concernant le travail qui doit être fait avec les élèves dès ce lundi matin au sujet de l’attentat du 16 octobre et qui sera l’occasion d’expliciter les notions de laïcité, de liberté d’expression et les valeurs de notre République dans les classes, vous trouverez ci-dessous un courrier de Mme la rectrice à votre intention. Attention ! Contrairement à ce qui est indiqué, l’école ouvrira bien dès 8 h 30 aux élèves pour un début de classe à partir de 8 h 40, comme d’habitude (décision du ministre ce vendredi soir).

Au sujet des mesures annoncées en raison de la reprise de l’épidémie de COVID 19, un certrain nombre de points sont encore à préciser, ils devraient être connus dans les prochaines heures. Il s’agit notamment du protocole sanitaire qui devrait être renforcé. Il est fortement question en outre de rendre le masque obligatoire pour les élèves à partir de 6 ans (vous pouvez donc d’ores et déjà en prévoir pour votre enfant). Malgré le confinement qui touchera la France à partir de minuit, les écoles resteront ouvertes et la scolarisation des élèves sera obligatoire.

Un prochain point d’information vous sera fait sur le blog d’ici à dimanche, lorsque des précisions seront apportées sur des points encore flous.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes meilleures salutations.

COVID -Comment s’y retrouver dans les procédures applicables ?-

Les sociétés savantes de pédiatrie ont édité ces infographies très claires pour faire le point sur les procédures applicables à ce jour :