La Rochelle, quelle Histoire !

Le jeudi 21 mars, la classe de CM2 est allée à La Rochelle pour clore un travail sur l’histoire locale (médiathèque Michel CREPEAU et à l’occasion d’une déambulation dans la ville).

Le matin, nous avons vu des pièces rares de la collection de livres et documents anciens lors de l’animation « Être enfant au temps d’Henri IV ». Nous avons terminé par un atelier d’écriture à la plume d’oie, sur du parchemin.

Nous sommes allés déjeuner dans les parcs, non sans être allés vers les remparts pour entendre les histoires de la Tour de la Chaîne, du duc d’Anjou (futur roi de France) qui a failli perdre la vie lors du siège de 1573, du petit Besson accusé d’avoir porté des informations aux troupes royales lors du siège de 1628, celle de la statue de Jean GUITON, ou du château Vauclerc qui se dressait sur l’actuel place de Verdun.

L’après-midi, de retour à la médiathèque, nous avons étudié des documents historiques, par ateliers, sur le siège de 1627-1628 : une lettre de Louis XIII que celui-ci a écrite à sa mère lors du  grand siège et dont la médiathèque possède l’originale ; une gravure de Jacques CALLOT sur laquelle figurent les moments importants du siège, des extraits du journal de Pierre MERVAULT dont des exemplaires sont conservés à la médiathèque Michel CREPEAU.

 

 

Journée de sensibilisation au handicap

Le mardi 19 mars, les intervenants d’APF France Handicap sont venus à l’école pour proposer trois ateliers tournants.

Le premier d’entre eux était un atelier d’échanges sur les différentes sortes de handicaps et la vie des personnes en situation de handicap.

Le deuxième atelier consistait à sensibiliser au handicap visuel, notamment à travers un parcours. L’après-midi, un chien guide d’aveugle était présent.

Dans le troisième atelier, un parcours en fauteuil permettait d’appréhender les difficultés à se déplacer et les obstacles auxquels on ne pense pas toujours pour les personnes en situation de handicap.

 

 

Mardi 19 mars 2019 : journée de sensibilisation au handicap pour les classes de cycle 3

Ateliers de sensibilisation au handicap

Mardi 19 mars

classes de CE2/CM1 (Mme DELAVEAU), CM1/CM2 (Mme LACROIX), CM2 (M. HÉBERT)

Madame, Monsieur,

La semaine du 18 au 22 mars est celle de la sensibilisation au handicap. « APF France Handicap », le « comité départemental des Deux-Sèvres Handi Sport » et « l’USEP des Deux-Sèvres » se sont associés pour nous proposer des interventions qui s’intègrent pleinement dans nos objectifs de travail.

Pour chacune des trois classes, cette journée s’articulera en trois temps (auquel s’ajoutera un quatrième temps facultatif) :

1- Une intervention en classe, basée sur un temps d’échanges d’1 h 30. Elle s’appuiera sur un diaporama présentant le handicap, la différence, les types de handicap, les aides techniques et la participation des enfants (un travail aura été fait en amont dans les classes et des questions rédigées par les élèves via une «  boîte à questions »). Des personnes en situation de handicap apporteront leurs témoignages sur leur parcours de vie au fil de la séance.

2- Une première mise en situation qui permettra aux enfants de se rendre compte des difficultés que peuvent rencontrer les personnes en situation de handicap : le « parcours fauteuil » (durée : environ 35 min)

3- Une deuxième mise en situation avec un « parcours handicap visuel ». Cet atelier se présentera sous la forme d’un petit temps d’échanges / témoignages autour de la déficience visuelle (différence avec la cécité totale) et un parcours de mise en situation d’accompagnement d’une personne déficiente visuelle (durée : environ 35 min)

4- De 15 h 45 à 16 h 45, les parcours 2 et 3 seront ouverts aux parents venant chercher leur(s) enfant(s).

Voilà qui constituera une riche journée d’échanges et d’expériences qui viendra alimenter la formation des citoyens de demain.

Mme DELAVEAU, Mme LACROIX, M. HÉBERT

Projet de cycle 3 -comédie musicale 2019- Présentation

Les trois classes de cycle 3 de l’école élémentaire Pierre JONCHERY seront très fières de vous présenter les lundi 3 et mardi 4 juin 2019, à 20 h, à Beauséjour …

«La sinistre Case Company (Que rien ne dépasse, chaque chose à sa place !) »

L’histoire : Tout se passe dans un monde dirigé et contrôlé par « la Case Company ». Un monde dans lequel chaque personne est « rangée dans une case », où tout doit être bien en ordre, où les différences sont pointées du doigt. DOUDOU souhaiterait y être acceptée mais elle est rejetée. TOUFOU, lui, refuse catégoriquement d’en faire partie et n’hésite pas à se rebeller contre cet ordre injuste établi. Après bien des péripéties, c’est toute l’organisation de la Case Company qui va être bouleversée et les certitudes de son directeur, Le Grand Caseur, fortement ébranlées.

Cette comédie musicale (*) dont le titre original est « T’es qui dis, t’es d’où ? », a été écrite par le groupe des Serruriers Magiques en 2006 pour les enfants de Château Rouge et de Belleville ; elle est construite comme une suite de saynètes autour des thèmes de l’identité et de l’acceptation des différences.

(*) Cette comédie musicale, écrite, jouée et chantée à l’origine par et pour des écoliers et des collégiens a été un peu « allégée » afin de pouvoir être adaptée à nos élèves et mettre l’accent sur les thèmes centraux qui émergent et qui seront travaillés en classe en « Éducation Morale et Civique », conformément aux programmes de l’école élémentaire.

Revue de presse :

Le thème des chansons de T’es qui dis, t’es d’où ? touche au coeur de préoccupations actuelles (…) La comédie musicale, subtile, émouvante, enjouée, fait mouche. Ni moraliste ni bêtifiant, le projet séduit par ses personnages  attachants et ses refrains entêtants. (TELERAMA (ffff) / Décembre 2006)

(…) Savoir d’où l’on vient, où l’on va, qui l’on est, cultiver l’amitié ou la haine, rester dans ses peurs ou oser accorder sa confiance, faire de nos différences des richesses, partager des émotions devant de beaux paysages, se soutenir dans les moments difficiles… tous ces sujets sont abordés de façon grave ou humoristique, en musique et en chansons (…) Les Serruriers Magiques montent des projets d’éducation populaire qui deviennent de belles créations artistiques autour des valeurs essentielles et de ce qu’ils vivent au quotidien. Un travail très intéressant à découvrir pour aborder en classe les thèmes sensibles de l’identité, des différences, des relations entre les gens… (LA CLASSE / Janvier 2007)

(…) Les textes au langage accessible et coloré nous parlent de la différence, de l’autre, de la société actuelle et de ses relations conflictuelles. L’interprétation des enfants est très touchante (…) Un album et un spectacle à faire découvrir aux jeunes oreilles pour les sensibiliser au problème de l’exclusion, au regard des autres, à l’indifférence, avec malgré tout beaucoup d’espoir. (WORLD / Décembre 2006-janvier 2007)

«  T’es qui dis, t’es d’où ? » bluffe ! (…) La comédie musicale vient convertir les questions graves, les incertitudes et les peurs, en un merveilleux moment de plaisir et d’émotion entre danses, chansons et argument théâtral. Comment faire « si ici tu es de là-bas et si là-bas, tu n’es pas d’ici ? ». Comment dans ces conditions construire son identité, être reconnu par les autres, se faire des amis ? (…)(FENETRE SUR COURS / Décembre 2006)

(…) Toujours avec humour et tendresse et mené par une joyeuse troupe, le spectacle séduit immédiatement (…) Les chansons possèdent toujours ce charme enfantin sans jamais sombrer dans la moindre mièvrerie. Les textes ne sont pas simplistes, tout comme les mélodies. La troupe amateur a travaillé d’arrache pied pour offrir cette comédie musicale tout à fait enthousiasmante. En résumé, les serruriers décidément magiques ont su trouver le ton juste pour parler de notre époque. On en redemande ! (REGARDENCOULISSE.COM / Janvier 2007)

Sur une mise en mots et musiques de Fabien Bouvier, une comédie musicale pleine de charme et de fraîcheur (…) Un beau projet pédagogique concocté avec la complicité de Véronique Bavière et des Serruriers Magiques. (LE PETIT FORMAT – CENTRE DE LA CHANSON / Janvier-février 2007)

(…) Deux enfants Toufou et Doudou, chacun à leur façon vont remettre en question l’ordre établi par la « Case Company » qui veut étiqueter et ranger chacun dans une case sans permettre la rencontre. « T’es qui ? T’es d’où ?  » (…) deux questions traitées ici avec fantaisie, malice et espoir. Un beau travail ! CHANT’ESSONNE / Décembre 2006

 

Le sommeil, une question fondamentale pour l’enfant

Bien dormir a des conséquences importantes sur la santé au quotidien. En effet, le sommeil :

  • est indispensable au développement cérébral de l’enfant ;
  • régule la production de plusieurs hormones : hormone de croissance, mais aussi cortisol, hormones de l’appétit, insuline. Les privations chroniques de sommeil pourraient expliquer en partie l’augmentation de l’obésité. Les sujets qui ne dorment pas assez grignotent davantage et ont plus faim. Des études ont démontré que les risques de surpoids semblent accrus chez les enfants qui ne dorment pas assez ;
  • consolide les informations mémorisées pendant l’éveil et favorise l’apprentissage récent. Une personne qui s’endort sur une tâche tout juste apprise, améliore sa mémorisation de 30 % ;
  • est associé à une meilleure réponse immunitaire avec des conséquences probables sur la susceptibilité aux infections.

Entre 6 et 12 ans, un enfant a besoin de 9 à 10 heures de sommeil (au minimum) par nuit. Les heures perdues ne sont pas rattrapées !

Comment assurer un sommeil de qualité à ses enfants ?

Quelques principes simples permettent aux enfants de s’endormir rapidement et d’être suffisamment reposés : régularité des horaires de sommeil, environnement calme, ritualisation et disponibilité des parents au moment du coucher, durée suffisante. En respectant ces règles de base, votre enfant ne vivra pas l’heure du coucher comme une punition ou un moment d’anxiété, et il sera reposé le matin.

La durée recommandée du sommeil chez l’enfant :

Vers 6 ans, le temps de sommeil par 24 heures se réduit et passe à 10 heures par nuit. Cette réduction est presque entièrement liée à la disparition de la sieste.

De ce fait, l’enfant est plus fatigué le soir et le sommeil devient très profond au cours de la première partie de la nuit. Les deux premiers cycles de sommeil (chaque cycle dure entre 1h30 et 2 heures) ne comportent souvent pas de phase de sommeil paradoxal, mais uniquement du sommeil lent profond.

Pendant ce sommeil profond, il peut apparaître des terreurs nocturnes ou du somnambulisme, fréquents entre 6 et 10 ans et sans gravité. De plus, pendant les phases de sommeil profond, il est plus difficile pour l’enfant de se réveiller en forme.

Année après année, la durée de sommeil diminue progressivement pour atteindre 9 heures par nuit à l’âge de 12 ans.

Maintenez un rythme de sommeil régulier

Pour qu’il dorme suffisamment, mettez votre enfant au lit tôt et à une heure régulière.

Un rythme irrégulier perturbe les phases du sommeil : l’enfant dort moins bien et sera fatigué la journée. Ce besoin de régularité ne concerne pas seulement le moment du coucher. Pour que l’enfant dorme bien, il est préférable que l’ensemble de sa journée se déroule selon un rythme régulier : repas, école, jeux, bain, télévision, etc.

Une journée bien remplie apporte la fatigue nécessaire à un sommeil de qualité. Limitez cependant les activités trop stimulantes en soirée (sport ou jeux violents, par exemple) qui ont tendance à nuire à l’endormissement. Préférez les activités plus calmes comme dessiner, lire ou écouter une histoire.

Créez un environnement calme et confortable

Pour qu’un enfant dorme bien, maintenez un certain calme dans la maison : évitez de faire du bruit, baissez le volume de la télévision.

La chambre ne doit pas être surchauffée ni trop éclairée, même si une veilleuse destinée à le rassurer n’est pas gênante pour son sommeil.

À partir d’un certain âge, placez une lampe de chevet à portée de sa main pour qu’il puisse allumer la lumière s’il le désire.

La taille de son lit doit lui permettre de choisir sa position pour dormir.

Ritualisez le coucher pour un endormissement serein

Pour les petits enfants, la ritualisation du coucher est essentielle pour un endormissement rapide et sans difficulté, en le rassurant.

Faites-en une mise en scène dans laquelle interviennent habitudes et objets familiers tels que le pyjama, le doudou, la lecture ou la veilleuse, par exemple.

Après la mise en pyjama, asseyez-vous sur le bord de son lit, lisez-lui une histoire, chantez une berceuse, faites-lui un câlin, discutez avec lui de sa journée, dites-lui bonne nuit et quittez la pièce.

Vous devrez faire les choses en douceur mais avec une certaine fermeté afin d’éviter de céder au chantage de l’enfant qui voudra retarder votre départ.

Si pour une raison ou pour une autre vous ne pouvez pas être présent au moment du coucher, préparez-le à cette petite entorse au rituel dès le matin. Rassurez-le en lui précisant que vous viendrez lui dire bonne nuit dans son sommeil.

Sources (cliquez sur ces liens pour approfondir) :

Brochure INPES

Assurance Maladie, amelie.fr

Le cycle de voile scolaire de la classe de CM2

Du 14 septembre au 2 octobre, la classe de CM2 a bénéficié d’un cycle de 24 h de voile scolaire. C’était pour beaucoup d’élèves une deuxième expérience, après celle vécue en CM1.

Naviguant sur des catamarans à 3, parfois à 2 ou tout seul, les élèves ont eu la chance d’avoir un temps très clément, avec des températures élevées, même si le vent n’a pas toujours été de la partie.

Merci à Roman et à Louis pour leur engagement auprès des apprentis-moussaillons.

Si tu veux vérifier tes connaissance en navigation, tu peux faire ce quizz…

Pour agrandir les photos du cycle de voile, clique dessus.

 

 

 

 

Publié dans EPS

8ème vide-grenier organisé par l’APE

Le dimanche 3 février, dans la salle polyvalente de Châtelaillon, se tiendra le vide -grenier organisé par « Jonchery Kids », l’association des parents d’élèves de l’école élémentaire.

Si vous désirez tenir votre stand, vous pouvez réserver votre emplacement en cliquant sur le lien ci-dessous qui vous permettra d’accéder au formulaire d’inscription :

Fiche d’inscription au vide-grenier

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir…

English breakfast -classe de CE1 CE2-

Le 23 novembre, à l’issue d’un travail en anglais autour du petit déjeuner britannique,  les élèves de CE1-CE2 de Mme STEPHAN ont eu l’opportunité de recevoir trois intervenants de l’association de jumelage de Châtelaillon dans leur classe. Ces derniers leur ont confectionné un échantillon gastronomique de ce repas méconnu de certains enfants.
Ce moment passé fut convivial et apprécié de tous dans lequel les élèves ont pu parler anglais en réutilisant le vocabulaire appris ainsi qu’échanger sur la culture britannique !
Merci à Sylvie, France et Jean-Marie pour leur aide !
Si tu veux réviser le vocabulaire autour du petit-déjeuner anglais, essaye de faire ce quizz

Le centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918

Les élèves de CM2 ont travaillé depuis septembre sur la mémoire familiale liée à la Grande Guerre.

Ils ont interrogé leurs grands-parents, effectué des recherches sur internet pour écrire un texte en classe afin de rendre hommage à leur aïeul, combattant de 14-18.

Le 11 octobre, ils se sont rendus au foyer-logement « l’Âge d’Or » pour échanger avec les résidents. Ces derniers leur ont parlé de ce que leurs grands-pères avaient vécu.

Le 11 novembre 2018, les enfants ont lu leurs textes et déclamé des poèmes pour honorer la mémoire de leurs ancêtres Poilus.

Vous pouvez accéder aux textes produits par les élèves en cliquant sur le lien suivant :

Nos ancêtres les Poilus