Outils numériques : restons vigilants

Les outils et ressources numériques offrent de nombreuses possibilités pour élaborer et conduire son enseignement.
La facilité d’accès, d’utilisation et de partage doit s’accompagner du respect d’un certain nombre de règles visant à respecter la sécurité, le droit d’auteur et le règlement général de protection des données.
Cet article, complété régulièrement, ne vise pas l’exhaustivité sur ces questions mais vous y trouverez quelques pistes pour vous aider à respecter les bonnes pratiques.


Sécuriser les mots de passe

Pour tous les services qui nécessitent une authentification (ENT, site d’école, …), il est nécessaire d’utiliser un mot de passe solide.

L’article Générer un mot de passe solide sur le site de la CNIL vous guidera dans cette démarche


Conserver la confidentialité des données personnelles des utilisateurs

L’utilisation des données personnelles des utilisateurs doit se faire dans le respect du règlement général de protection des données (rubrique RGPD de l’intranet académique).
Les application nationales mises à disposition par le ministère (Onde, LSU, …) sont conformes au RGPD.
Pour toutes les autres applications nécessitant l’utilisation de données personnelles (ENT par exemple), il est nécessaire de vérifier la conformité au RGPD et de déclarer l’utilisation à l’inspecteur de la circonscription.
S’il n’est pas possible d’évaluer la conformité au RGPD, l’avis du délégué académique à la protection des données peut être sollicité, par l’intermédiaire du conseiller numérique de la circonscription.
Il est exclu d’utiliser des données personnelles dans ces applications : couple prénom-nom, adresses de courriel, adresse postale, …
La création de comptes individuels peut s’envisager avec par exemple des pseudonymes ou bien le prénom et un nom générique pour tous les élèves de la classe.



Respecter la neutralité commerciale de l’école

La mise à disposition de services numériques, quels qu’ils soient a un coût : production de l’outil, hébergement, maintenance, …
Le financement d’une offre gratuite pour l’utilisateur peut être assuré de multiples façons : financement avec des fonds publics ou associatifs, revente de données collectées lors des visites, affichage de publicités, …

Le service public de l’éducation nationale est astreint à une stricte neutralité commerciale. Cela exclut donc l’utilisation, vis à vis des familles ou des élèves, de services qui affichent des bandeaux publicitaires ou qui sollicitent une participation financière des parents pour accéder à l’ensemble des fonctionnalités d’un service ou d’une application. En cas de doute, contactez votre conseiller numérique.

Espace pédagogique de la DSDEN de la Charente Maritime - Mentions Légales - Protection des données - Autorisation parentale